Soro : « Ouattara sera jugé »

ADVERTISEMENT
Alassane Ouattara et Guillaume Soro

L’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a vertement tancé le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara qui, dit-il, sera jugé.

C’est ce samedi 24 octobre 2020, que l’ancien patron du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, depuis la France où il se trouve, a demandé une minute de silence à la mémoire des « victimes provoquées par la candidature anticonstitutionnelle de Alassane Ouattara ».

« Alassane Ouattara m’attendait sur le terrain de l’insurrection. Pourtant je l’ai battu sur le terrain judiciaire et diplomatique. Dites-lui qu’il est nouveau en politique. Sur le terrain politique, nous l’avons battu. Il voulait nous diviser mais nous sommes plus que réunis », a mis en garde l’ancien Premier ministre ivoirien.

Guillaume Soro ne s’arrête pas là. Selon lui, « Alassane Ouattara ne sera pas le prochain Président de la République et mieux, il n’y aura pas d’élection ce 31 octobre. Il y a eu plus de 70 morts à cause de ce troisième mandat anticonstitutionnel ; il sera jugé ».

Notons que Guillaume Soro est poursuivi en Côte d’Ivoire par la justice pour des faits d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Lors d’une récente sortie, Alassane Ouattara avait annoncé que son ex-compagnon sera bientôt extradé de la France et poursuivi pour terrorisme.

Pendant ce temps, la tension est vive en Côte d’Ivoire où la candidature d’Alassane Ouattara est contestée par l’opposition qui appelle à la désobéissance civile. Par ailleurs, Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de Côte d’ivoire, qui avait en charge l’organisation de la Présidentielle du 31 octobre 2020, est décédé des suites un arrêt cardiaque.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.