Rwanda : plus de 15 milliards pour réhabiliter les forêts d’Amayaga

ADVERTISEMENT

Le Rwanda s’engage à la conservation de sa faune et de sa flore. Le gouvernement va ainsi consacrer 28 millions d’euros (15,5 milliards FCFA), pour la réhabilitation des forêts dégradées de la région d’Amayaga. Cette initiative permettra d’améliorer la production des populations et leur approvisionnement en eau tout en diminuant leur vulnérabilité aux vagues de sécheresse.

L’objectif de la conservation de la faune et de la flore est de veiller à ce que la nature appartienne aux générations futures et à reconnaître l’importance de la vie sauvage et de la naturalité pour les humains et les autres espèces. C’est dans cette optique qu’une initiative, « Green Amayaga », a été lancée par le gouvernement rwandais. Elle vise à restaurer les forêts dégradées de la région éponyme. S’étendant sur les six prochaines années, le projet permettra une restauration de 280 000 hectares de terres cultivables et d’agroforesterie, dans la région d’Amayaga.

Il sera mis en œuvre par l’Autorité rwandaise de gestion de l’environnement (REMA) qui prévoit un regain de la productivité agricole ainsi qu’une réduction de la vulnérabilité de plus de 1,3 million de personnes aux événements climatiques extrêmes, et la sécheresse notamment.

Le projet va contribuer également à l’amélioration de l’approvisionnement en eau de la région grâce à la réhabilitation des bassins versants. La REMA prévoit de planter 1,4 million d’arbres, dès la prochaine saison forestière en collaboration avec l’Autorité forestière du Rwanda (RFA) et les districts concernés, à savoir Kamonyo, Ruhango, Nyanza et Gisagara.

Grâce à « Green Amayaga », ce sont 150 000 emplois verts qui seront créés. Le projet inclut également la distribution de foyers écologiques à 67 500 ménages. Son coût est estimé à 28 millions d’euros (15,5 milliards FCFA), qui seront financés à 77% par le gouvernement rwandais et à 23 % par le Fonds pour l’environnement mondial.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.