RDC : six rangers exécutés par des miliciens Maï-Maï

Une attaque perpétrée par des hommes armés, dans le parc national des Virunga, a fait au moins six morts chez les rangers, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Selon une annonce faite par des responsables locaux, une attaque perpétrée par des hommes armés, qui se trouvent être des miliciens Maï-Maï, dans le parc national des Virunga, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, a fait au moins six morts chez les rangers, ce dimanche 10 janvier 2021.

« Six gardes-parc sont décédés, aujourd’hui, à 9h30, à la suite d’une attaque perpétrée par un groupe armé dans l’espace situé entre Nyamitwitwi et Nyamilima ». C’est ce qu’a indiqué, à l’AFP, dans un message électronique, Olivier Mukisya, chargé de communication du Parc des Virunga, ajoutant qu’« un garde-parc a aussi été grièvement blessé ».

« Les Maï-Maï ont tendu une embuscade aux éco-gardes dans le fin fond du parc, vers Nyamitwitwi. Le bilan provisoire est de six gardes-parc tués et deux Maï-Maï sont tombés dans ces accrochages », a, pour sa part, déclaré Alphonse Kambale, fonctionnaire délégué du gouverneur dans le groupement de Nyamilima. Bilan qui a été confirmé à l’AFP par le député provincial Elie Nzaghani, un élu de la région de Rutshuru, dans laquelle se trouve le village de Nyamitwitwi.

Créé en 1925, le parc national des Virunga est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit d’une réserve qui s’étend sur plus de 7 700 km2, parmi les paysages à l’histoire tourmentée de la province du Nord-Kivu, de Goma jusqu’au territoire de Beni, entre montagnes et forêts. Situé au pied du volcan Nyiragongo, la zone protégée constitue le refuge des gorilles des montagnes.

Près de 700 rangers armés veillent sur le parc. Hélas, ils font souvent l’objet d’attaque, au risque de leur vie. Quelque 200 d’entre ces rangers ont péri en tentant de protéger les animaux et leur cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.