RDC : le ministère de la Santé annonce la fin de la 11e épidémie d’Ebola

ADVERTISEMENT
Eteni Longondo

Le ministre de la santé, Dr Eteni Longondo a déclaré, officiellement, la fin de la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola, en République Démocratique du Congo, ce 18 novembre.

La maladie à virus Ebola relève désormais du passé, en République Démocratique de Congo. Le ministre de la Santé a déclaré la fin de cette épidémie dans ce pays d’Afrique Centrale. « En ce mercredi 18 novembre 2020, je suis heureux de déclarer solennellement la fin de la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola, dans la province de l’Equateur », a annoncé officiellement Dr Eteni Longondo.

Devant la presse, ce 18 novembre, le ministre de la Santé a salué l’engagement du gouvernement congolais et ses partenaires, dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB) dans la lutte contre cette maladie.

Depuis le 1er juin, la République Démocratique du Congo fait face à la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola. Les premiers cas ont été découverts dans la province de l’Equateur, dans la partie Nord-ouest du pays. Selon les derniers mis à jour du Comité multisectoriel de la lutte contre cette épidémie, depuis son apparition, 119 cas ont été confirmés ; parmi lesquels 11 cas probables et 55 décès.

Pour rappel, avant cette 11ème épidémie, la RDC faisait face à une dixième vague. Cette dernière a touché simultanément deux provinces, dont l’Ituri et du Nord-kivu, dans la partie Est du pays. Selon la situation épidémiologique, plus de 3 300 personnes ont été infectées par cette maladie ; parmi elles, plus de 2 000 décès et plus 1100 personnes guéries. Ces chiffres alarmant ont fait de cette 11ème épidémie, l’une des plus dangereuses, après celle ayant tué près de 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest, précisément en Guinée, Liberia et Sierra Leone, entre 2013-2014.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.