RDC : « Biron », ce fer à repasser rechargeable inventé par une start-up

ADVERTISEMENT

La start-up « Banzela » vient de fabriquer « Biron », un fer à repasser rechargeable avec une autonomie de trois heures. Cette innovation se présente comme l’une des solutions au problème de fer à repasser en République Démocratique du Congo, où l’accès fréquent à l’électricité pose un sérieux problème dans nombreuses villes.

Batterie interne rechargeable avec une autonomie de trois heures, température réglable, c’est entre autres, la capacité de « Biron », ce fer à repasser de 12 volt DC, 30 Watts, fabriqué par la start-up « Banzela ». De couleur noir avec un fond rouge, cette innovation est une plus-value dans la recherche des solutions à l’épineuse question d’accès fréquent à l’électricité.

D’où est venue l’idée de fabriquer ce fer à repasser ?

C’est entre hésitation et instabilité du courant électrique que la start-up tire son inspiration. En République Démocratique du Congo, l’utilisation des fers à chauffage internes (fers à repasser à braise) est très répandue suite à cette instabilité de l’énergie électrique. Ces appareils très anciens, moins efficace, n’assurent plus un travail de qualité.

« En cas d’imprudence, ils peuvent endommager les tissus. C’est ainsi que nous avons réfléchi sur une innovation pouvant permettre aux nombreux Congolais de repasser leurs tissus en toute quiétude. En février 2020, nous avons commencé la fabrication de « Biron ». Après essai, nous avons assuré sa stabilité et l’avons lancé sur le marché », déclare Baraka Safari, Directeur général de cette start-up ayant son siège dans la ville volcanique de Goma, dans la façade Est du pays.

« Banzela » et « Biron », deux mot qui inspirent

En effet, « Biron », vient de deux mots : Banzela et Iron. Si le premier, faisant référence à la start-up, puise son origine du Lingala, une langue parlée en République démocratique du Congo, le second lui, signifie tout simplement fer à repasser en Anglais. « Banzela vient du lingala et fait référence à plusieurs façons de penser, de réfléchir, et de s’ouvrir à de nouveaux horizons », ajoute Baraka.

La créativité de la start-up est un signe avant-coureur d’une série d’innovations qui pourront révolutionner l’industrie en République Démocratique du Congo. « La vision de Banzela est d’être le premier fabricant et fournisseur d’appareils électroménagers et de systèmes intelligents en RDC, en Afrique et dans le monde », note-il.

« Nous avons commencé avec Biron, mais nous avons actuellement trois types de produits, dont le premier qui a été lancé avec succès, le deuxième est une Rallonge électrique avec batterie interne munie de quatre ports Usb, jouant le rôle de Power Bank et le troisième est un Projecteur Lighout, un Projecteur à Leds auto-Rechargeable pour l’éclairage extérieur », renchérit-il.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.