Ouganda : séparation chirurgicale réussie des jumeaux siamois

Siamois

Une équipe de 20 spécialistes ougandais de l’hôpital national de référence de Mulago a effectué une chirurgie médicale compliquée pour séparer des jumeaux siamois, ce qui a été décrit comme une avancée majeure dans le domaine médical dans le pays de Yoweri Museveni.

Le Dr Baterana Byarugaba, directeur exécutif de l’hôpital de Mulago, a déclaré qu’ils avaient décidé de séparer les jumeaux de l’Ouganda parce qu’ils avaient réalisé que la chirurgie n’était pas compliquée et que le pays avait maintenant l’expertise pour effectuer ce genre d’opération. Ils auraient constaté que même si l’ouverture vaginale en était une, à l’intérieur, ils avaient des organes séparés.

En outre, ils ont constaté que les jumeaux étaient conjoints au niveau du bassin, au niveau du gros os appelé sacrum. La séparation des bébés n’a eu lieu qu’à 4 heures du matin, a déclaré le Dr Khisa, ajoutant qu’il s’agissait d’une étape importante, car les enfants étaient surveillés depuis le 21 décembre, date à laquelle ils ont été référés de l’hôpital de Lira, 3 jours après leur naissance par césarienne.

Cependant, lors du verrouillage, en avril dernier, le couple avait demandé à rentrer chez lui avec un arrêt des services de santé non urgents. « Malheureusement, les enfants ont souffert de malnutrition. Les parents n’avaient pas les moyens de se nourrir convenablement, nous avons donc dû traiter cela avant de nous lancer dans cette opération ».

En septembre, ils commencent les premiers processus avec des chirurgiens plasticiens qui leur mettent des extenseurs de tissus qui ont été utilisés pour couvrir la malformation. Ils ont travaillé dans des équipes de chirurgiens vasculaires, de neurochirurgiens et de chirurgiens pédiatriques, entre autres.

Siamois Ouganda

Il a été indiqué que les bébés doivent rester admis à l’hôpital pendant six mois à un an dans l’attente d’une autre intervention chirurgicale pour corriger d’autres tissus comme le système reproducteur afin que chacun puisse vivre sainement seul. Néanmoins, les jumeaux siamois, en particulier dans les pays africains comme l’Ouganda, survivent rarement et lorsqu’ils survivent généralement, ils ne survivent pas à la chirurgie.

Les premiers jumeaux siamois d’Ouganda à avoir survécu ont été opérés, il y a 7 ans, dans le cadre d’une opération chirurgicale menée en Égypte. Le Dr Byarugaba Baterana, directeur de l’hôpital, a déclaré que l’opération précédente avait été menée par des médecins ougandais qui se sont rendus à l’étranger parce que le pays ne disposait pas de l’équipement nécessaire pour l’opération, qui aurait coûté au moins 100 000 dollars (plus 55,3 millions FCFA) en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.