Ouganda : Museveni montre son « endurance » grâce à des push-ups

ADVERTISEMENT

Candidat à la Présidentielle  du Mouvement de résistance nationale (NRM), Yoweri Museveni a décidé de montrer son « endurance » à ses jeunes partisans, alors qu’il continue de chercher des votes avant les élections de 2021.

À la fin de sa première semaine sur la piste de la campagne présidentielle, le porte-drapeau du NRM, le Président Yoweri Museveni, a démontré son « endurance » dimanche en faisant quelques pompes devant un groupe de jeunes partisans à Arua, et plus tard en soulignant comment c’est possible d’être « vieux mais lucide ».

À 75 ans, Yoweri Museveni est à la recherche d’un autre mandat à la tête de l’Ouganda et cette fois-ci, il a principalement de nouveaux visages qui défient sa quête pour le siège suprême, avec Norbert Mao du DP, le seul candidat qu’il ait affronté lors des élections précédentes.

Les nouveaux venus sont Patrick Oboi Amuriat des FDC, Robert Kyagulanyi du NUP, le général Mugisha Muntu de l’ANT et les candidats indépendants, le lieutenant-général Henry Tumukunde, Nancy Kalembe, John Katumba, Joseph Kabuleta, Willy Mayambala et Fred Mwesigye complétant le casting de 11 membres.

À 24 ans, Katumba est le plus jeune candidat à la Présidentielle de l’histoire de l’Ouganda. Et alors que les candidats terminaient leurs itinéraires de campagne chargés de la première semaine, Museveni Yoweri a encore une fois souligné ses références pour le vote de 2021, en fournissant une démonstration physique de ses capacités.

Alors qu’il rencontrait des jeunes leaders de la sous-région de Lango, à l’Université Muni de la ville d’Arua, le leader du NRM, vêtu d’une chemise jaune et d’un pantalon sombre ainsi que de son chapeau de marque, est descendu sur le gazon vert bien entretenu et a fait des pompes au milieu des acclamations et des hurlements de ses partisans.

Dans une vidéo de 36 secondes qu’il a publiée sur son compte Twitter officiel, certains des jeunes de l’auditoire sont vus en train de hocher la tête en signe d’affirmation et d’autres se lever pour encourager Yoweri Museveni pendant ce moment au milieu des chants de « NRM Oyee! ».

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.