Ouganda : Bobi Wine interrompt sa campagne pour la Présidentielle

Fatigué des actes d’intimidation du régime de Yoweri Museveni, et du nombre de victimes qui s’accroît parmi ses partisans, Bobi Wine a décidé de mettre un terme à sa campagne électorale en vue du scrutin du 14 janvier 2021.

Depuis qu’il a clairement affiché son intention d’occuper le fauteuil présidentiel ougandais, le chanteur et député Bobi Wine, de son vrai nom, Robert Kyagulanyi, subit toutes sortes de menaces, des assignations à résidence ou des arrestations répétées de la part des autorités de son pays, depuis 2018. Ce mardi, le plus sérieux challenger de Yoweri Museveni a décidé d’arrêter sa campagne électorale afin de préserver la vie de ses militants et de ses proches.
Cette décision intervient après que son meeting dans le district de Kayunga, dans l’est du pays, a été interrompue, ce jour, par les forces de l’ordre qui ont dispersé les militants à coups de gaz lacrymogènes. Quatre membres de l’équipe de campagne de Bobi Wine auraient été blessés au cours de cette intervention des forces de l’ordre.

Il est à préciser qu’en annonçant mettre fin à sa campagne, Bobi Wine ne s’est pas retiré de la course au fauteuil présidentiel. Il prévoit d’ailleurs de se rendre dès mercredi au siège de la Commission électorale pour se plaindre de l’inaction de l’institution face à tout ce qu’il subit de la part du régime.

Bobi Wine n’est pas le premier opposant à subir ce sort de la part du Président Yoweri Museveni. Avant lui, il y avait le colonel et médecin personnel de Yoweri Museveni, Kizza Besigye, devenu chef de file de l’opposition après sa candidature à l’élection présidentielle de 2001 où il est arrivé deuxième avec 28% des suffrages exprimés. Il a connu bien des arrestations, ce qui ne l’a tout de même pas empêché de se représenter à la Présidentielle cinq ans plus tard pour perdre à nouveau, avec 37,3 % des voix, toujours face à l’indéboulonnable Museveni, qui dirige le pays depuis 1986.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.