Nigeria : un raid aérien fait de nombreux morts dans les rangs de Boko Haram

ADVERTISEMENT

L’aviation nigériane a procédé à un bombardement dans l’Etat de Borno, situé dans le nord est du pays. De nombreux militants du groupe islamiste Boko Haram ont ainsi pu être tués. L’information a été communiquée jeudi par un porte-parole militaire.

La frappe, qui a porté un sacré coup à l’organisation terroriste, vient couronner une série de missions de surveillance aérienne dans l’Etat de Borno. Lesdites missions de surveillance avaient mis en évidence une hausse significative des activités terroristes. Les régions ciblées, mardi, dans le cadre du raid aérien, ont été celles de Njimia et de Dure, à l’intérieur de la forêt de Sambisa.

Les informations relatives à ce raid aérien ont été données par le général John Enenche, à travers un communiqué. Si le militaire n’a pas été plus précis quant aux chiffres, il a quand même fait savoir que « les avions de l’armée de l’Air nigériane ont porté des coups dévastateurs, à coup de bombes et de roquettes, ce qui a entrainé la destruction des structures des terroristes et la neutralisation de plusieurs terroristes de Boko Haram ».

Le Nigeria contre le terrorisme

Depuis presque une dizaine d’années, Boko Haram essaie d’instaurer un Etat islamiste, dans le nord-est du Nigeria. Cela s’est traduit par une multiplication des actes de violence dans toutes les zones qui avoisinent le bassin du lac Tchad. Le Nigeria ne compte pas laisser le groupe islamiste parvenir à ses fins. Le général Enenche n’a d’ailleurs pas manqué de le faire savoir : « Les forces armées du Nigeria ne cèderont pas tant que tous les ennemis de la nation ne seront pas neutralisés et que la normalité ne sera pas rétablie dans toutes les zones troublées ».

Ce n’est pas la première fois, cette année, que Boko Haram subit des pertes dans la sous-région ouest-africaine. En mai dernier, 70 membres de l’organisation terroriste avaient été neutralisés au Niger, plus précisément dans la région de Diffa.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.