Nigeria : J. Martins se lève contre les violences policières et fait des révélations « prophétiques »

ADVERTISEMENT

Après avoir montré son ferme engagement dans la lutte contre les violences policières, l’artiste musicien, Martins Okechukwu Joshua Kalu Okwun, connu sous le nom de J. Martins fait des révélations et « prophétise » pour l’avenir radieux de son pays, le Nigeria.

Manifestations dans les rues, publications avec hashtag #ENSARD, révélation prophétique… Au Nigeria, la lutte contre les violences policières a pris d’autres tournures. Contrairement à d’autres célébrités, Martins Okechukwu Joshua Kalu Okwun, connu sous le nom de J.Martins, ne s’est pas limité à la dénonciation. La Star de la Pop nigériane va plus loin et se comporte en « prophète ».

Dans un long message publié sur ses pages, le musicien de 43 ans salue la mémoire de ses compatriotes, victimes de ces dérives et projette un avenir radieux pour son pays. « Ne vous découragez pas, n’abandonnez pas tout de suite, car Dieu qui a déclenché cette explosion nous aidera sûrement pour un avenir meilleur. Aux soldats que nous avons perdus dans cette lutte, nous n’oublions pas votre sacrifice ».

Pour l’auteur de la Chanson « Get Serious », les prochains mois seront décisifs pour le Nigeria. « Surveillez les sept prochains mois, à partir d’octobre 2020 ; beaucoup de choses vont devoir changer (…). Le Nigeria a réuni ses raisins au cours de neuf dernières années et est prêt à produire du nouveau vin ! Les ennemis de son passé qui signifiaient la mort et la destruction deviendront maintenant les suppressions de la douleur ».

Citant la fin de ce mois d’octobre comme début du salut, J.Martins note que « Dieu tourne le Nigeria à l’envers pour sa gloire et ses buts, et dit : Vous allez voir au début du septième mois de grand conflit, mais d’ici fin octobre; vous pourrez vous lever et dire : Nous avons mis la main sur la charrue et nous n’avons jamais regardé en arrière ».

Pour rappel, après la publication d’une vidéo dénonçant la mort d’un homme tué par les membres de la Brigade spéciale de répression des vols (Speciale Anti-Robbery Squad), de nombreux musiciens se sont levés contre cette énième violation des droits de l’Homme au Nigeria.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.