Nigeria : de nombreux manifestants tués à Lagos, Naomie Campbell s’indigne

ADVERTISEMENT
Naomi Campbell

Amnesty International rapporte que les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur plus de 1 000 manifestants à Lagos, au Nigeria. De nombreux morts ont été enregistrés, de même que plusieurs blessés graves par balles. La situation est actuellement très tendue au Nigeria et à l’international.

Rassemblés dans le plus grand calme sur le péage de Lekki à Lagos, depuis plus d’une semaine, les 1 000 manifestants ont été la cible de nombreux tirs, mardi soir. Ces coups de feu sont intervenus après l’instauration d’un couvre-feu complet dans le but de contrôler les mouvements populaires sans cesse grandissants dans le pays. Les hôpitaux privés de la ville ont dû accueillir de nombreux blessés par balles parmi les manifestants.

L’une des personnes présentes sur les lieux a rapporté que « tous les manifestants étaient assis pacifiquement, et à la nuit tombée les lumières de l’éclairage public et des panneaux publicitaires se sont éteints d’un coup. Tout le monde a crié et des hommes sont arrivés et ont commencé à tirer et tout le monde a couru pour sauver sa vie ».

La dérive de trop ?

La jeunesse nigériane a décidé de protester contre les violences policières dont sont victimes les populations. Cela s’est rapidement mué en contestations contre le pouvoir. Des vagues de manifestations ont été observées, notamment la semaine dernière. Ces évènements ont causé la mort de 18 personnes dont deux policiers. A Kano, un peu plus au nord dans le pays, des manifestations sont survenues mardi dernier. Plusieurs groupes de jeunes ont envahi les rues, brûlant des voitures et des commerces, sur le passage, pour exprimer leur mécontentement.

Après le bain de sang survenu hier, plusieurs célébrités sont montées au créneau, sur les réseaux sociaux, pour dénoncer cette nouvelle bavure policière. C’est notamment le cas de la chanteuse Chidinma et des frères Okoyé du groupe P-Square. Les répercussions de cette tragédie se sont même faites sentir en dehors du Nigeria, puisque Naomie Campbell y est également allée de son post sur Facebook pour dire son indignation.

Pour l’heure, Muhammadu Buhari, le Président nigérian, reste muet quant aux derniers évènements survenus dans le pays. Il faut dire que cette affaire prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Pour les Nigérians, la coupe semble pleine et à moins de prendre des décisions fortes, le Président Buhari pourrait rapidement voir son pays s’embraser.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.