Nigeria : 220 terroristes tués, 642 victimes sauvés d’enlèvement

Armée nigériane

L’armée nigériane a neutralisé 220 terroristes, secouru 642 victimes kidnappées, déjoué 167 actes de banditisme et 81 tentatives d’enlèvement, de juin à décembre de l’année dernière.

gros coup de filet de l’armée nigériane qui a neutralisé 220 terroristes, secouru 642 victimes kidnappées, déjoué 167 actes de banditisme et 81 tentatives d’enlèvement, de juin à décembre de l’année dernière. C’est ce qu’a déclaré le directeur par intérim de la Défense, des opérations médiatiques, le général de brigade Bernard Onyeuko.

Le général Bernard Onyeuko, qui était représenté par le coordinateur des médias des opérations de l’armée nigériane, le colonel Aminu Ilyasu, a déclaré que 197 bases terroristes avaient également été détruites au cours de cette période. De même, 73 fusils AK 47, 194 canons danois et 53 200 munitions ont été récupérés. Il a également souligné que 7 761 vaches et 1 876 moutons avaient été récupérés.

Le directeur par intérim de la Défense, des opérations médiatiques, le général de brigade Bernard Onyeuko a ajouté que 335 terroristes présumés, 326 mineurs illégaux, 147 bandits informateurs et collaborateurs, 14 bandits fournisseurs d’armes, 24 vendeurs de bétail volés et 46 bandits fournisseurs de services logistiques ont été arrêtés.

« Depuis le lancement de l’exercice, des améliorations significatives ont été apportées pour apporter la paix et la stabilité dans la région du Nord-Ouest, comme en témoigne la reprise massive des activités socio-économiques avec peu ou pas de menaces pour les vies et les biens », a affirmé le général Bernard Onyeuko.

« Les vaillantes troupes de l’opération « Sahel Sanity », au cours de la période considérée, ont mené une série d’opérations de déminage, d’embuscades, de patrouilles agricoles et d’autres patrouilles de confiance agressives dans les États de Sokoto, Katsina, Kebbi, Kaduna, Niger et Zamfara », a-t-il ajouté.

Au nord du Nigeria, comme d’ailleurs dans le septentrion de la plus tard des pays de l’Afrique de l’Ouest (Niger, Mali, Burkina Faso…), il y a une véritable guerre contre le terrorisme et le banditisme transfrontalier, depuis quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.