MotoGP: Marc Márquez opéré et out pour six mois

Le pilote de vitesse moto espagnol Marc Márquez, a été opéré de son bras droit pour la troisième fois, ce qui pourrait le tenir écarté des circuits six mois de plus, le privant des premières courses de la saison 2021. La lourde intervention a été pratiquée jeudi durant 8 heures.

Cinq mois après s’être fracturé l’humérus droit dans une chute à Jerez, Marc Márquez est une nouvelle fois passé entre les mains des chirurgiens. Son équipe Honda a confirmé que cette troisième intervention, pratiquée à l’hôpital Ruber Internacional de Madrid, s’est bien déroulée. Le constructeur japonais a révélé que Marc Márquez souffrait d’une pseudarthrose, une « fausse » articulation d’un os à l’endroit d’une fracture résultant de la cicatrisation indépendante des pièces de la fracture.

La plaque présente sur l’humérus a été remplacée et le pilote a subi une greffe de l’os de la crête iliaque, situé sur le pelvis, avec un lambeau libre cortico-périosté, soit un transfert d’une partie vascularisée. Le pelvis est une partie de l’organisme riche en globules rouges, qui permettent la recalcification des os.

Aucune précision n’a été donnée sur la durée de la convalescence de Marc Márquez, mais celle-ci pourrait prendre six mois supplémentaires, le privant du début de saison 2021, prévu le 28 mars au Qatar. En revanche, un épais mystère entoure la blessure du sextuple Champion du Moto GP ces derniers mois. Márquez s’est fracturé l’humérus en chutant dans la première course de la saison, le 19 juillet, à Jerez, alors qu’il était d’attaque pour remonter dans le classement, à la suite d’une erreur lui ayant fait perdre de nombreuses positions.

Le pilote espagnol de 27 ans a subi une opération le mardi suivant la course, avant de tenter un retour en piste, 4 jours plus tard, pour la deuxième course en Andalousie, et de finalement renoncer après les Essais Libres 3, en raison d’une trop forte douleur. Le 3 août, Márquez a subi une deuxième intervention, la plaque placée sur son bras s’étant brisée. Depuis lors, aucune date n’a été annoncée pour le retour du 93, Honda confirmant son absence course après course.

En fin de saison, lorsque les rumeurs autour de cette troisième opération sont apparues, le constructeur a reconnu que la récupération de son pilote dépassait la durée initialement prévue, sans donner plus de précisions sur son état de santé et sa récupération. Márquez, d’abord traité à Barcelone, a de son côté consulté de nombreux médecins, au cours des derniers mois, afin d’évaluer les solutions les plus adaptées à sa convalescence, avant l’intervention de ce jeudi à Madrid.

Si l’absence de Márquez pour une longue durée devait se confirmer, Honda serait amené à désigner un remplaçant pour la première partie de la saison 2021.

 

Rappelons que le Sud-africain Brad Binder, 24 ans, a effectué son entrée dans la légende du sport sud-africain, le 9 août 2020, à Brno en République tchèque. Le Sud-africain est en effet devenu le premier pilote de MotoGP de ce pays d’Afrique Australe à remporter un Grand Prix dans la compétition reine des courses de moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.