Maroc : nouvelle colère du roi Mohammed VI

ADVERTISEMENT
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi Mohammed VI du Maroc, après avoir souhaité un prompt rétablissement au chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, évacué en Allemagne suite à une contamination au Coronavirus, a haussé le ton sur une question que le souverain juge essentiel. Le roi, très en colère, a proféré une mise en garde on ne peut plus claire.

Le roi Mohammed VI, a saisi l’opportunité de son discours commémoratif du 45ème anniversaire de la Marche Verte pour afficher sa fermeté quant « aux agissements inacceptables par lesquels on (les adversaires du royaume) cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie », a repris Bladi. Il ne fait aucun doute que le roi Mohammed VI est très remonté contre certains agissements.

« Le Maroc restera ferme sur ses positions et ne se laissera nullement fléchir par les provocations stériles et les manœuvres désespérées des autres parties… Force est de constater que le déclin consommé de leurs thèses surannées les a précipitées dans le scénario typique d’une fuite en avant », », a poursuivi le souverain, visiblement en colère. Selon le roi Mohammed VI, le Maroc restr « persuadé que les Nations Unies et la Minurso continueront à remplir leur devoir en veillant à préserver le cessez-le-feu dans la zone ».

« Nous réitérons notre rejet catégorique des agissements inacceptables par lesquels on cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie, à altérer le statut juridique et historique qui prévaut à l’est du mur de sécurité ou encore à se livrer à une exploitation illégitime des ressources de la région », a déclaré le souverain agacé par le blocage du passage frontalier El Guerguerat.

Samedi, le roi Mohammed VI, dans son message adressé au Président Abdelmadjid Tebboune, a affirmé avoir « appris avec une profonde émotion et une grande tristesse, la nouvelle de la contamination du chef de l’État algérien », a indiqué la MAP (Agence marocaine de presse), ajoutant qu’en cette circonstance, Mohammed VI « implore le Très-Haut d’accorder rétablissement rapide et complet au président algérien et de l’épargner de tout malheur ».

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.