Maroc : le roi Mohammed VI gracie 756 détenus

Le roi du Maroc, Mohammed VI

À l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le roi du Maroc, Mohammed VI, a accordé la grâce à 756 personnes condamnées par différents tribunaux à travers le royaume.

Le 11 janvier 1944 est une date historique pour le Maroc. En effet, cette date correspond au « Manifeste de l’Indépendance », un acte grandement symbolique au Maroc, qui consolide et formalise les prises de position nationalistes issues du Manifeste contre le Dahir berbère. Le 11 janvier est officiellement jour férié au Maroc. Ainsi, À l’occasion de la commémoration de la Présentation du Manifeste de l’Indépendance, de cette année 2021, le roi Mohammed VI, a bien voulu accorder sa grâce à 756 personnes condamnées par différents tribunaux à travers le royaume.

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu perpétue Sa gloire, a bien voulu accorder Sa grâce à un ensemble de personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume. Ces personnes sont au nombre de 756, et se présentent comme suit : Les bénéficiaires de la grâce royale, qui sont en détention, sont au nombre de 493 détenus se répartissant comme suit : Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 17 détenus. Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 475 détenus. Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit d’un détenu. Grâce royale au profit de 931 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabaoui », indique un communiqué du ministère marocain de la Justice.

« Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en liberté sont au nombre de 263 personnes se répartissant comme suit : Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 91 personnes. Grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 25 personnes. Grâce sur la peine d’amende au profit de 138 personnes. Grâce sur la peine d’emprisonnement et d’amende au profit de 9 personnes », ajoute le communiqué.

Pour rappel, à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance de 2019, le roi Mohammed VI avait également accordé sa grâce à 783 détenus condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.