Maria Mobil, un retour fracassant sur les réseaux sociaux

Maria Mobil

Il y a quelques jours, le footballeur ivoirien évoluant aux États-Unis, Jonathan Morrison, a annoncé, sur sa page Facebook, la fin de sa relation avec Maria Mobil, qui s’était fait défigurer après une bastonnade dans un bar, lors des fêtes de Noël. Cette annonce a été comme une délivrance pour la bimbo togolaise, qui vient de faire trembler le monde virtuel.

Maria Mobil est de nouveau de retour sur Instagram. La bimbo togolaise récemment au cœur d’un buzz qui a suscité de vives réactions, s’est affiché « nue » sur la Toile, ce mardi. La désormais l’ex-compagne du footballeur Jonathan Morrison se dévoile plus sexy que jamais dans un shooting photo qu’elle a partagé avec une femme.

Vêtue tantôt d’un pull loose gris, tantôt juste d’un corps nude dévoilant sa poitrine : rien à dire, Maria Mobil est bien de retour. Si cela a surpris certains internautes, ce n’est qu’un jeu d’enfant pour Maria Mobil, qui a l’habitude de montrer sa poitrine ou ses courbes, puisqu’elle est mannequin et pose pour certaines marques aux États-Unis.

Voir son Instagram

Dans la légende de la photo prise avec une autre dame, Maria Mobil a demandé à ses fans de suivre ses pages business. Certains se demandent alors si elle est véritablement rétablie maintenant, soulevant l’épineuse question de sa séparation avec le footballeur ivoirien évoluant aux États-Unis, Jonathan Morrison.

Si la photo a été aimée par plus de 11 864 personnes, après avoir été postée seulement 5 heures plus tôt, les internautes n’ont pas été très bavards en commentaires. Beaucoup n’ont posté que des émojis de feu, pour insister sur la chaleur produite par la photo, ou encore le cœur, montrant leur sympathie. En revanche, certains ont aussi critiqué, à leur manière, la bimbo togolaise.

A lire : Jonathan Morrison annonce sa rupture avec Maria Mobil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.