Mali : la production d’or va dépasser les 66 tonnes en 2021

 

Malgré la crise économique liée à la pandémie de Covid-19, le secteur minier malien se porte bien. En effet, la 8ème session de l’assemblée consulaire de la Chambre des mines du Mali fait état d’une réalisation satisfaisante des activités minières. 

Troisième producteur d’Afrique du métal jaune sur le continent, le Mali s’attend à une belle production pour l’année 2021. La 8ème session de l’assemblée consulaire de la Chambre des mines du Mali fait état d’une réalisation satisfaisante des activités minières. Selon le président de la Chambre des mines, Abdoulaye Pona, la production d’or dépassera les 66,893 tonnes de l’année dernière.

« Le prix de l’or s’est mieux porté, comme il ne l’a jamais été, en cette année 2020, sur le marché international, pour culminer à 2 030 dollars l’once, en août 2020. Cette hausse du prix tiré de l’or devrait signifier davantage de bénéfices pour les sociétés minières et encore plus de redevances pour l’État malien », a précisé, le président de la Chambre des mines, Abdoulaye Pona.

D’après les chiffres, l’or a rapporté plus 1 388 milliards de FCFA, en 2018, soit plus de 2/3 du budget de l’État et près de 75% des produits à l’exportation. La tendance à la hausse des revenus de l’or devrait être maintenue ce qui pourrait permettre au Mali de conserver son rang de 3ème pays producteur d’or en Afrique, après l’Afrique du sud et le Ghana.

Lamine Seydou Traoré, ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau du Mali, a montré l’importance de ce secteur d’activité, d’autant que « les mines rapportent, au moins quelques 350 milliards FCFA au budget d’État, soit près du 1/3 des recettes budgétaires, près de 400 milliards FCFA, 70% des recettes d’exportation, 10% du PIB ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.