Lupita Nyong’o, Edi Gathegi, Naomi Kamau, Brenda Wairimu : les acteurs kényans les plus riches du cinéma

ADVERTISEMENT
Lupita Nyong’o

Le Kenya est sans aucun doute l’un des pays qui comptent parmi les meilleurs acteurs du continent africain et certains d’entre eux sont même devenus célèbres au-delà des frontières et mondialement connus. Plusieurs ont gagné leur fortune dans l’industrie de la cinématographie, à l’instar de Lupita Nyong’o, Edi Gathegi, Naomi Kamau, Brenda Wairimu ou encore John Sibi-Okumu.

Née à Mexico, Lupita Nyong’o, est une actrice, mannequin, humanitaire, conférencière lauréate d’un Oscar et une fervente adepte de l’aide aux sociétés défavorisées. La Mexico-kényane de 37 ans a montré son influence à travers le globe terrestre, en dominant les médias mondiaux avec ses différentes distinctions. À seulement 14 ans, Lupita Nyong’o a fait ses débuts d’actrice professionnelle en incarnant le personnage de « Juliette » dans Roméo et Juliette, dans une production de la société de répertoire Phoenix Players, basée à Nairobi. Aujourd’hui, on estime qu’elle vaut plus de 8 millions de dollars (4,5 milliards FCFA), grâce à sa gamme de mode, sa modélisation, ses films et les ventes de livres de son incroyable travail en tant qu’auteur.

Edi Gathegi a connu des changements de carrière, qui lui ont permis d’exprimer pleinement son côté artistique. Il a joué sur CSI : Miami et la série télévisée primée « The Blacklist ». Edi Gathegi (41 ans) continue de travailler sur son métier en tant que l’un des principaux acteurs américano-kényans. Il a commencé sa carrière après avoir joué un rôle, en 2006, dans le film Crank et il est apparu dans un certain nombre de rôles par la suite. On estime qu’Edi Gathegi vaut 3 millions de dollars (1,6 milliard FCFA), grâce à toutes ses contributions à l’industrie de la télévision et à à la collaboration avec des acteurs connus au monde.

Les Kényans peuvent la regarder dans l’émission hebdomadaire « Mother-in-law » où Naomi Kamau joue le rôle d’Alison. Elle est également à l’origine de la production des spectacles « Tahidi High » et « Machachari ». Elle a également joué dans des émissions comme Makutano Junction et Heart and Soul et a participé à l’émission télévisée « Samba shape up » sur Citizen TV. L’actrice et scénariste est l’un des acteurs les mieux payés du Kenya, avec un gain par émission de 1 103 dollars (622 092 FCFA).

Brenda Wairimu a toujours fait de son mieux dans sa carrière. Elle a fait ses débuts à la télévision fin 2009 lorsqu’elle a joué le rôle de Shareefah dans Changing Times avec l’ensemble de la distribution de Nice Githinji et Ian Mugoya. Suite à ses débuts qui ont fait que les producteurs commencent à la remarquer, en 2011, Brenda est devenue l’actrice principale d’un feuilleton kényan, « Mali ». On estime que Brenda vaut 2 millions de dollars (1,2 milliard FCFA). En tant que femme d’affaires, elle s’est assurée de contrôler sa finance en travaillant dure avec les marques, en jouant au mannequin.

John Sibi-Okumu s’est aussi fait un nom dans l’industrie cinématographique en devenant l’un des acteurs les mieux payés. Considéré comme l’un des pionniers de l’industrie cinématographique kényane, Sibi-Okumu commence à jouer en 1968 alors qu’il était encore au lycée. Il a joué dans des films comme Born Free (1975), We are the children (1987) et Metamo (1997). Il a également accueilli le défi africain Zain où il gagnerait environ 2 millions de dollars (1,2 milliard FCFA) par saison.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.