Les Ghanéens aux urnes pour élire leur Président

Ce lundi 7 décembre 2020, les Ghanéens se rendront aux urnes pour élire un Président et 275 députés (députés). Un total de 17 027 655 électeurs inscrits devraient voter dans environ 33 367 bureaux de vote à travers le pays.

Selon les derniers sondages, le président sortant Nana Akufo-Addo du Nouveau (Parti Patriotique NPP), devrait logiquement terminer à la tête du 1er tour de ces élections présidentielles avec 53,56% devant son challenger John Dramani Mahama du Congrès national démocratique (NDC), avec 44,66%.

La Commission électorale (CE) a déclaré avoir enregistré un taux de participation de 87,8% à l’exercice de vote spécial qui a eu lieu le 1er décembre 2020. Au total, 109 577 personnes, dont des membres du personnel de sécurité et des journalistes, ont voté pendant le vote spécial.

Lors d’une conférence de presse à Accra, la présidente de la CE, Mme Jean Mensa, a qualifié la participation électorale de bonne et a déclaré que la Commission attendait avec impatience une participation plus élevée ce lundi 7 décembre. « Si je dois suivre le vote spécial [où] nous avons eu un taux de participation de 87,8% lors de l’exercice qui a eu lieu le 1er décembre 2020, nous espérons que nous aurons un tel taux de participation ou plus, Dieu étant notre aide et toutes choses étant égales par ailleurs (aux élections du 7 décembre)», a-t-elle indiqué.

À la veille de ces élections 2020, le Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo s’est adressé à la nation. Dans son dernier discours avant les urnes, le président a véritablement magnifié l’importance de la paix. Plus tôt dans la journée, le Président de la Commission électorale, Jean Mensa, s’est adressé au pays et a assuré les Ghanéens de la volonté de la commission de mener à bien des élections.

Elle a promis des élections libres et régulières et a mis en garde les partis et les médias contre la déclaration des résultats des sondages. Le discours du Président sortant Akufo-Addo (76 ans), intervient à peine 24 heures après la fin de sa campagne, appelant les Ghanéens à le réélire pour un second mandat. Son challenger, John Dramani Mahama (62 ans), a également conclu sa campagne avant les élections.

Onze autres candidats, dont trois femmes, sont aussi en lice, mais leurs chances de l’emporter sont minimes, alors que les deux principaux partis dominent la vie politique depuis l’instauration de la démocratie, il y a 28 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.