La rencontre de Lil Wayne avec Donald Trump sème la confusion

Le rappeur Lil Wayne a généré un buzz sur les réseaux sociaux en annonçant qu’il avait rencontré le Président des États Unies d’Amérique, Donald Trump et soutenu le « plan Platine » du dirigeant pour aider les Noirs américains.

« Je viens juste d’avoir une excellente réunion avec Donald Trump, en plus de ce qu’il a fait jusqu’à présent avec la réforme pénale, le plan Platine va donner à la communauté une réelle appropriation », a tweeté le rappeur. « Il a écouté ce que nous avions à dire aujourd’hui et a assuré qu’il le ferait et qu’il pouvait le faire ».

La réaction a été mitigée du côté des internautes sur les réseaux sociaux. Certains critiques se moquant du rappeur ou tweetant « Not Wayne ». Parmi les critiques, le rappeur Curtis « 50 Cent » Jackson, qui a tweeté « Je n’aurais jamais pris cette photo ».

Pendant ce temps, certains conservateurs ont évoqué le soutien de Lil Wayne comme un autre exemple d’artistes noirs s’éloignant des démocrates, un élément clé du message de réélection de Donald Trump, à la tête des États Unies d’Amérique.

Certains ont cité de manière confuse « 50 Cent » comme un exemple pro-Trump: « Lil Wayne, suivant les traces de Kanye et 50 Cent, vient d’approuver le Président Trump», a tweeté le commentateur politique conservateur Michael Knowles. « Les rappeurs sont maintenant républicains. Quelle heure pour être en vie ».

Le rappeur, producteur de musique, acteur, compositeur et homme d’affaires new-yorkais, 50 Cent a semblé approuver Trump sur son Instagram, à la mi-octobre, citant le plan fiscal du candidat démocrate à la Présidence Joe Biden. Mais ensuite, il a fait marche arrière dans un post sur Twitter, en balançant : «Je ne l’ai jamais aimé ».

Kanye West a soutenu publiquement Trump avant de retourner sa veste, alors qu’il entreprenait sa propre campagne présidentielle. Pour ajouter à la confusion, le fils de Trump, Éric, a récemment tweeté, puis supprimé, une photo modifiée des rappeurs Ice Cube et 50 Cent portant des chapeaux pro-Trump.

Pour sa part, Ice Cube a été largement critiqué pour avoir travaillé avec Donald Trump sur ce qu’il a dit être un plan pour aider les Noirs-américains. Ensuite, le rappeur a défendu le mouvement, tout en prenant ses distances avec Trump, dans une interview avec l’animateur de « Fox News Sunday », Chris Wallace. « Je ne joue plus à ces jeux politiques », a-t-il déclaré à Wallace. « Je vais à quiconque est au pouvoir et je vais leur parler de nos problèmes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.