Ghana : une équipe du Commonwealth pour superviser les élections

Le Commonwealth a déployé une équipe d’observateurs électoraux au Ghana pour surveiller les élections générales du pays prévues la semaine prochaine. L’équipe est composé d’hommes politiques, de diplomates et d’experts en droit, en droits de l’homme, en genre et en administration électorale de tous les pays membres.

La secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, a indiqué que le groupe avait été constitué à la suite d’une invitation de la Commission électorale du Ghana avant les élections du 7 décembre 2020. L’équipe sera soutenue par le personnel du Secrétariat du Commonwealth dirigé par le professeur Luis Franceschi, chef principal de la direction de la gouvernance et de la paix.

Le mandat du groupe est d’observer et d’examiner les facteurs affectant la crédibilité du processus électoral dans son ensemble en tenant compte de l’environnement préélectoral et des préparatifs électoraux. Les membres seront déployés dans diverses régions du pays où ils observeront les procédures de vote, de dépouillement et de résultats.

L’équipe évaluera également si les élections se sont déroulées conformément aux normes d’élections démocratiques auxquelles le Ghana s’est engagé, en se référant à la législation nationale et aux engagements régionaux, du Commonwealth et internationaux pertinents.

« Cette équipe évaluera la conduite générale du processus et fera des recommandations appropriées pour le renforcement futur du processus électoral au Ghana, alors même que le monde combat la pandémie (Covid-19) », a déclaré Mme Scotland.

Cependant, à la fin de l’élection, le groupe soumettra son rapport final à l’examen du secrétaire général du Commonwealth, qu’elle partagera à son tour avec le gouvernement du Ghana et d’autres parties prenantes. À noter que le Président sortant, Nana Akufo-Addo, est candidat à un second et dernier mandat. Son principal challenger n’est autre que John Mahama, qui fut également président de la République du Ghana du 24 juillet 2012 au 7 janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.