Ghana : plus de 64 milliards de perte à cause de la cybercriminalité

ADVERTISEMENT

Les données disponibles du National Cyber Security Center (NCSC) montrent que le Ghana a perdu un total de 114,8 millions de dollars (64,4 milliards FCFA) à cause de la cybercriminalité en 2019 et 2018.

Membre de l’équipe d’intervention en cas d’urgence informatique du centre de sécurité, donnant la ventilation, Isaac Mensah a déclaré que le pays avait perdu 105 millions de dollars (58,9 milliards FCFA) en 2019 et 9,8 millions de dollars (5,5 milliards FCFA) en 2018. Il a fait cette  révélation lors d’un atelier de formation aux médias à Sunyani. Isaac Mensah a rapporté que la fraude sur Internet ou la cybercriminalité augmentait dans le pays et a appelé au soutien des médias pour la combattre.

L’atelier a été organisé par le ministère des Communications, par l’intermédiaire du NCSC, pour améliorer les connaissances sur la cybersécurité des quelque 150 participants issus des médias électroniques et imprimés de la région. « La numérisation est venue pour rester et de nombreuses activités se déroulent sur les réseaux sociaux. Il est donc nécessaire de conscientiser les médias afin que leurs activités quotidiennes sur les plateformes numériques soient toujours sécurisées et protégées contre les fraudeurs », a-t-il déclaré.

Il a aussi expliqué que le NCSC entreprenait un programme national de formation et de sensibilisation aux médias sur le thème : « Un Ghana numérique plus sûr », visant à protéger les systèmes numériques dans le pays.

Isaac Mensah a souligné que les médias avaient une grande responsabilité dans la lutte contre la criminalité en ligne et a conseillé aux participants d’utiliser leurs plateformes pour éduquer le public sur la cybersécurité afin de le protéger de ces crimes.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.