Ghana : l’actrice Salma Mumin n’est pas une « prostituée » !

ADVERTISEMENT
Salma Mumin et Socrates Sarfo

L’analyste du divertissement, Arnold Asamoah Baidoo, a exprimé son désaccord avec les gens qui traitent l’actrice ghanéenne Salma Mumin de « prostituée », parce qu’elle révèle son corps tout en courbes sur les réseaux sociaux.

Salma Mumin a subi de vives critiques de la part des utilisateurs de médias sociaux, car certains disent qu’elle est une « prostituée », parce qu’ils considèrent que son comportement a une similitude avec le caractère des prostituées.

Abordant la question, le producteur de films Socrates Sarfo était d’avis que Salma Mumin est à blâmer, parce qu’elle a affiché publiquement des images d’elle-même nue. Salma Mumin, dans l’une de ses vieilles photos sur Instagram, est repérée dans une baignoire avec des pastèques étalées autour d’elle et affichant son corps de manière sensuelle.

Pour Socrate, l’actrice a été qualifiée de prostituée en raison de certaines de ces choses qu’elle fait. « Vous êtes une belle dame et il y a beaucoup de jeunes hommes décents qui sont après vous. Quand ils voient vos jolies belles courbes, à quel point vous êtes belle, mais si vous vous impliquez dans ces choses comme les photos de pastèque et montrant vos fesses nues, ces choses privées, les gens ont l’impression que vous vous vendez parce que c’est ce que font les prostituées maintenant. C’est ainsi que les prostituées se font de la publicité », a-t-il conseillé à l’actrice.

Arnold Asamoah

Abordant la même question, Arnold Asamoah a contesté les commentaires de Socrates Sarfo. Pour lui, il est injuste pour quiconque de traiter Salam Mumin de prostituée simplement parce qu’elle se met nue dans ses séances photos. « Nu ne veut dire que vous êtes coincé nu. Si vous montrez un peu de chair, elle est toujours nue. Donc, si une actrice, une célébrité cette séance photo, comment catégoriser une personne parce qu’elle a fait cette séance photo ? Cela signifie-t-il qu’elle est une prostituée pour que quelqu’un la qualifie de pervers ? C’est totalement injuste », a-t-il affirmé dans la revue « Entertainment Review » de Peace FM.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.