Ghana : la chenille légionnaire d’automne vaincue

ADVERTISEMENT

Le ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana, le Dr Owusu Afriyie Akoto, a déclaré que la chenille légionnaire d’automne, qui détruisait les terres agricoles et les cultures dans le pays, avait été vaincue.

S’exprimant lors des mises à jour sur la construction de la nation, le ministre ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture a déclaré que la chenille légionnaire d’automne avait détruit environ 12 247 hectares de terres agricoles dans le pays. « En ce qui concerne la légionnaire d’automne, nous avons vaincu l’armée. En 2017, nous avons perdu 12 247 hectares de terres agricoles précieuses au profit de cette armée », a-t-il indiqué.

Dr Owusu Afriyie Akoto

« Parce que l’année où nous avons pris le pouvoir innocemment, nous ne savions pas cela, cette armée a commencé un an auparavant et l’administration précédente n’a rien fait à ce sujet. Alors, pendant que je plantais pour la nourriture et les emplois, tout a soudainement surgi, détruisant nos terres agricoles et nos sols », a ajouté Dr Owusu Afriyie.

Il a en outre révélé que sur les 80 entrepôts en cours de construction à travers le Ghana, 51 d’entre eux sont prêts. Le gouvernement va bientôt mettre en service les entrepôts achevés. « Nous avons décidé que nous allions construire 80 entrepôts à travers le pays et je suis heureux d’annoncer que sur les 80, 51 sont prêts à être livrés à mes services », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Nous avons hérité d’une capacité d’entrepôt de 34 000 tonnes métriques et nous sommes en mesure d’ajouter une capacité de 80 000 tonnes métriques ».

Il a en outre révélé que le gouvernement du Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo avait donné 300 unités de ramassages aux agents de vulgarisation. Ce, a-t-il dit, est de leur permettre d’aider les agriculteurs avec les meilleures pratiques agricoles pour améliorer leurs rendements.

Le Dr Afriyie Akoto a indiqué que le gouvernement est déterminé à assurer la sécurité alimentaire dans le pays, d’où l’investissement. « Trois cents camionnettes ont été remises aux agents de vulgarisation pour qu’ils puissent se déplacer avec les agriculteurs et leur enseigner les méthodes agricoles modernes », a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.