France : des prêtres africains visés par des courriers anonymes au nom d’Allah

Dans le Vaucluse, au sud de la France, sept prêtres africains ont reçu une lettre anonyme dans lesquels était inscrit Allah Akbar, en français et en arabe. Plusieurs plaintes ont été déposées, une enquête est en cour et la police française a renforcé la surveillance des églises concernées.

L’Isle-sur-la-Sorgue, Gordes, Le Thor, Châteauneuf-de-Gadagne, Saint-Cécile-les-Vignes, Aubignan et Notre-Dame de Lourdes, des lieux en général connus pour leurs attraits touristiques, sont actuellement sous le feu de l’actualité en raison de courriers anonymes reçus par les curés de leurs paroisses. Sans tomber dans la paranoïa dans une période où la France vit sous la menace terroriste, le fait que les sept prêtres concernés soient d’origine africaine a convaincu la police nationale de renforcer sa surveillance, ces derniers jours. Terrorisme islamiste, racisme religieux, mauvaise blague, la gendarmerie n’écarte, pour l’instant, aucune piste.

« Dieu est grand, oui, je suis d’accord. Mais comme nous vivons dans un contexte bizarre, je veux protéger les fidèles« , explique un des curés ayant reçu une lettre manuscrite, la même que les six autres religieux, où il est écrit, en français et en arabe « Allah Akbar ». « Je n’ai pas peur pour moi, je continuerai à vivre seul dans mon presbytère », témoigne un des prêtres sur les antennes de France 3. « Mais je suis responsable d’une communauté, je dois être prudent pour les paroissiens« , avant de conclure « il ne faut pas laisser la peur prendre le dessus »

La gendarmerie est en phase d’investigation, et pour l’instant trois plaintes ont été déposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.