Faire connaître la sous-région des Grands Lacs, focus sur le challenge du YouTubeur congolais Amini Cishugi

ADVERTISEMENT

Depuis 2016, le Congolais Amini Cishugi, à travers sa page YouTube, partage des vidéos dans lesquelles il fait découvrir la sous-région des Grands Lacs Africains aux internautes. Ce travail passionnant est une manière pour lui de mettre en avant une autre image de cette région, composée de la République Démocratique du Congo, du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda.

Lorsqu’on évoque la sous-région des Grands Lacs Africains, c’est souvent pour parler du bras de fer entre chefs d’Etats, conflits intercommunautaires, crises humanitaires, violences sexuelles… Pourtant sur le terrain, c’est un autre visage qu’affichent la République Démocratique du Congo, le Rwanda, le Burundi et l’Ouganda ; ces pays qui composent cette région. Ainsi, « redorer l’image de la sous-région des Grands Lacs, longtemps ternie par des campagnes médiatiques », tel est l’objectif du Congolais Amini Cishugi.

A travers sa page YouTube ayant plus de 15 mille abonnés, depuis 2016, le jeune influenceur web, met en avant une autre image de ces quatre pays. « Je sillonne la sous-région des Grands Lacs pour faire des vidéos blogs », a-t-il confié à Afrik.com. En bon guide, faire connaitre la culture de cette sous-région est l’un de ses précieux challenges. « Malgré la divergence culturelle, je raconte l’histoire de ces pays aux internautes. A travers mes vidéos, je présente également des endroits à visiter », raconte-t-il.

Amini Cishugi ou la passion de la sous-région des Grands Lacs

Âgé de 24 ans, Cet étudiant en Informatique de Gestion à l’Université Lumière de Bujumbura, au Burundi s’appuie sur ses milliers d’abonnés et sa collaboration avec d’autres influenceurs web. Il publie chaque semaine des vidéos qui racontent aussi le quotidien de cette partie du continent. « Je partage régulièrement les quotidiens de la sous-région sur les réseaux sociaux. J’ai réalisé plus de 65 vidéos sur ma chaîne et une vingtaine d’autres en collaboration avec d’autres influenceurs web, comme le YouTubeur indien Javed Armel et congolais Wilson Masson. Mode de vie, nourritures, habillement, parcs, …Tels sont mes sujets de prédilection », note-t-il.

Une attention particulière pour le Burundi

Amini Cishugi est l’un des ambassadeurs de la culture Burundaise sur YouTube. Influencé par la YouTubeuse et danseuse américaine Jojo Siwa, ce jeune reste convaincu que faire la promotion du Burundi est l’une des manières de mettre fin aux stéréotypes et préjugés sur ce pays de 27 834 km2. « Le moins qu’on puisse dire est que le Burundi est parmi les cinq pays les plus pauvres de la planète. En théorie, c’est bien ça, mais en pratique c’est une nation très riche sur le plan culturel ».

C’est ainsi que ce jeune consacre plusieurs de ses vidéos et images à ce pays. Par ailleurs, il note que certaines de ses images « sont utilisées parfois par les médias étrangers ». Malgré les nombreux défis auxquels il fait face, le jeune Amini reste positif et veut élargir son audience.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.