Evasion des prisonniers de Beni Kangbayi : des sanctions exigées contre le maire et l’auditeur militaire

ADVERTISEMENT

La ville de Beni, en République Démocratique du Congo, a été agitée, ce mercredi matin, par des manifestations pour exiger que le maire par intérim de Beni soit traduit devant la justice, et que l’auditeur militaire près la Cour opérationnelle soit remplacé. Il leur est reproché leur inaction alors qu’ils étaient avertis bien des jours à l’avance de la préparation d’une attaque contre la prison de Beni Kangbayi.

Les jeunes de Beni proteste contre les autorités qui, selon eux, ont laissé l’évasion de la prison de Beni Kangbayi se produire, alors qu’ils étaient avertis et auraient dû prendre des mesures pour éviter le drame qui s’est produit le 20 octobre dernier. En effet, très tôt le matin de ce jour, des hommes armés, présentés comme des combattants ADF, ont pris d’assaut la prison, entraînant l’évasion de plus de 1 000 détenus, parmi lesquels leurs camarades et des miliciens Maï-Maï dont le procès était sur le point de s’ouvrir.

A la tête des manifestations de ce jour, à Beni, se trouve le groupe de pression « Véranda Mutsanga » dont un des membres, Paluku Kamabu, s’est confié à la presse : « Le maire intérimaire, Modeste Bakwanamaha (ndlr), comme le magistrat Kumbu Ngoma étaient informés, deux semaines avant, que la prison allait être attaquée, mais ils n’avaient pris aucune disposition pour empêcher cette attaque. Nous voulons que le maire puisse être entendu par la justice et que l’auditeur Kumbu qui nous a longtemps servis à Beni puisse aussi partir, car il devait, de son côté, protéger les détenus comme il savait que les audiences des ADF allaient débuter bientôt ».

Sur place à Beni, des commerces ont dû fermer, ainsi que des écoles. La police a été déployée sur les lieux pour contenir la manifestation. A en croire les manifestants, deux des leurs auraient été interceptés par les forces de l’ordre.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.