Davido rejoint le Pacific Holding Limited de son père

Davido et son père

Le PDG de DMW Records et musicien nigérian, David Adedeji Adeleke alias Davido, a été nommé membre du Conseil d’administration de l’une des entreprises familiales des Adeleke. Le chanteur populaire, qui a toujours fui l’idée de faire partie de l’entreprise familiale, semble avoir finalement cédé à la pression.

Davido a confirmé son adhésion en tant que l’un des administrateurs d’un Pacific Holding Limited. Selon le chanteur nigérian, c’est une étape audacieuse qu’il a franchie en cette nouvelle année 2021. Le Pacific Holding se compose de 6 filiales qui comprennent : Pacific Drilling Company Ltd, Pacific Farm Ltd, Intertrade Warehousing Ltd, Junior Venture Ltd, Pacific Freightliners Ltd Pacific Gas Company Ltd.

Dans un message via sa page Twitter, Davido a partagé une photo de l’entreprise de son père, le logo Pacific Holding et a révélé qu’il avait finalement rejoint l’entreprise de son père comme le reste de ses frères et sœurs. Le chanteur va-t-il désormais échanger la musique contre le monde des affaires ? C’est du moins la question que se posent les internautes.

Après sa bagarre dans un night-club à Accra au Ghana avec son compatriote de musicien Burna Boy, il y a quelques jours, Davido a déclenché des rumeurs selon lesquelles il pourrait dire au revoir à la musique, après avoir révélé qu’il était fatigué de vivre cette haine dans l’industrie musicale. Le natif d’Atlanta, avait révélé, « furieux », que ses collègues musiciens le détestent à cause de la richesse de son père.

« Je n’ai à haïr personne. Si je ne faisais pas de la musique aujourd’hui je serais riche, tous mes frères et sœurs sont plus riches que moi. C’est vrai je serais riche si je vais travailler pour mon père », avait-il déclaré avant de poser la question suivante, « savez-vous combien de centrales nous avons ? ». En revanche, il a ajouté qu’il avait décidé de poursuivre une carrière dans la musique parce qu’il aimait le métier et rien d’autre.

Sauf que cette nouvelle décision de rejoindre les firmes familiales remettent sur la table des débats la question de savoir si oui ou non, Davido va ranger son micro. Qu’en sera-t-il ? Le temps nous en dira beaucoup plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.