Covid-19 : la guerre du médicament fait rage en France

ADVERTISEMENT

Le sociologue Laurent Mucchielli, chercheur au CNRS (Centre National de Recherches Scientifiques), vient de publier une vidéo qui met à nu la guerre du médicament dans le traitement de la maladie à Coronavirus. Des combats épiques auxquels des médias prennent part, selon le chercheur, par naïveté. Mais lourds de conséquences.

De l’étude biaisée du Lancet à l’origine de l’arrêt de l’utilisation de l’hydroxychloroquine ayant entraîné son interdiction, au reconfinement en France, en passant par les autres mesures prises par les autorités sanitaires françaises, la vidéo de Laurent Muchielli résume tout le processus, de janvier à juin, qui semble mener la France au bord du chaos.

Depuis le début de cette pandémie, en effet, l’Hexagone, cette sixième puissance mondiale, montre des signes de fébrilité qui, après analyse, ne sont pas anodins. La France, au tout début de la pandémie, manque de tout : masques et gels hydroalcooliques, les seules armes de l’époque contre la propagation de la maladie.

La France, jadis exemple de nombre de pays européens, quant à l’Afrique, n’en parlons pas, puisque le continent noir suit les pas du colonisateur-conseiller, partenaire et même financier, cette France devient subitement fébrile et incapable de protéger sa population contre un virus que l’Afrique parvient à gérer.

Malgré tous les exemples de combats réussis contre le Coronavirus, malgré le fait que Le Lancet se soit rétracté au sujet de l’hydroxychloroquine, le France campe sur sa position de vouloir interdire cette molécule et tenter d’autres médicaments qu’elle ne connaît pas. Comment, au 21e siècle, la France se retrouve fragile face à un virus que même l’Afrique et ses voisins européens parviennent à gérer ?

Difficile de ne pas croire qu’il y a forcément une volonté d’en arriver à une situation chaotique. C’est le reconfinement en France, avec tout ce que cela comporte comme conséquences, tant sur la vie des populations que sur l’économie de ce pays européen. Fruit de la guerre du médicament. En attendant de comprendre les enjeux, cliquez sur le lien fruit d’une analyse de la maladie, de janvier à juin 2020.

Covid-19 : la guerre du médicament

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.