Covid-19 en RDC : face à la 2e vague, Félix Tshisekedi met en garde

Le Président de la RDC, Félix Tshisekedi

Les Congolais sont appelés au respect des gestes barrières afin de limiter la propagation de la pandémie du Covid-19. Cet appel est du chef d’Etat congolais, Félix Tshisekedi, au cours d’un discours sur l’état de la nation, prononcé devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès, ce 14 décembre.

Dans son allocution, le Président congolais a salué les efforts de l’équipe de la riposte dans la lutte contre cette maladie. Cependant Félix Tshisekedi a reconnu la complexité de la deuxième vague de cette maladie en République Démocratique du Congo. « Notre pays continue à faire face à la pandémie de Covid-19 dont le premier cas a été détecté en mars 2020 (…). La riposte au Covid-19 reste confrontée à des défis majeurs dont principalement la prise en charge  gratuite des patients. Il nous sera difficile de maitriser cette nouvelle vague si la population n’obéit pas aux gestes barrières », a-t-il dit.

A en croire le Président congolais, le deuxième vague de cette pandémie est due « à l’importation des cas venant des pays étrangers et au relâchement des mesures de prévention ». A cet effet, il appelle la « population à respecter toutes les mesures édictées par les autorités sanitaire ; notamment le port obligatoire des masques ».

Notons que c’est depuis la fin du mois de novembre dernier que le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19 a confirmé la deuxième vague en République Démocratique du Congo. « Nous avons commencé à observer une tendance à la hausse (…) Aujourd’hui, nous sommes presque convaincus que nous sommes à la deuxième vague », avait annoncé le docteur Jean-Jacques Muyembe.

Selon la situation épidémiologique publiée, le 13 décembre 2020, par le comité multisectoriel de la lutte contre cette pandémie, la République Démocratique du Congo compte 14 512 cas confirmés, 1503 cas actifs, 12 653 guéris et 356 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.