Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan arrêté

ADVERTISEMENT
Pascal Affi N’Guessan

Le porte-parole de l’opposition ivoirienne, Pascal Affi N’Guessan, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi à Akoupé, à 100 kilomètres au nord d’Abidjan.

La tension monte d’un cran en Côte d’Ivoire où le e porte-parole de l’opposition ivoirienne, Pascal Affi N’Guessan, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi à Akoupé, à 100 kilomètres au nord d’Abidjan. Déjà jeudi, Le procureur d’Abidjan, Richard Adou, avait annoncé quePascal Affi N’Guessan ainsi que l’ancien ministre Abdallah Mabri Toikeusse étaient « en fuite et activement recherchés ».

L’information a été donnée par l’AFP qui cite un cadre du porte-parole de l’opposition ivoirienne. « Affi N’Guessan a été arrêté dans la nuit. Il se rendait à Bongouanou », a affirmé Eddie Ane, cadre du Front Populaire Ivoirien (FPI) dont Pascal Affi N’Guessan est le président.

Selon une source gouvernementale, « M. Affi N’Guessan a été arrêté près de la frontière avec le Ghana. Il était en fuite ». Pour sa part, Me Félix Boble Akoupé, un des avocats de Pascal Affi N’Guessan, a confié : « Nous avons appris la nouvelle de son arrestation, je sors de la DST (Direction de la Surveillance du territoire), on m’a répondu qu’il n’y était pas. Je pars à la préfecture de police pour une autre vérification ».

A noter que le procureur a ouvert une enquête contre Pascal Affi N’Guessan pour « complot contre l’autorité de l’État », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme ». L’opposition ivoirienne, en plus d’avoir boycotté la Présidentielle, appelant à la désobéissance civile, a annoncé la formation d’un pouvoir parallèle, le « Conseil national de transition ».

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.