Côte d’Ivoire : le Conseil constitutionnel valide la réélection d’Alassane Ouattara

ADVERTISEMENT
Le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara

Ce lundi 9 novembre 2020, le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire a officiellement validé les résultats de l’élection présidentielle proclamés, quelques jours plus tôt, par la Commission électoral indépendante (CEI). Alassane Ouattara s’apprête donc à se passer service, le 14 décembre 2020.

Le processus électoral à problèmes, enclenché depuis quelques semaines en Côte d’ivoire, vient de connaître son aboutissement. Un aboutissement deviné depuis fort longtemps par tout le monde. Sans aucune surprise, en effet, le Conseil constitutionnel a approuvé, ce lundi 9 novembre 2020, les résultats de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 donnant pour élu, au premier tour, Alassane Ouattara, avec 94,27 % des suffrages exprimés. Le premier conseil des ministres après cette validation des résultats de l’élection par le juge constitutionnel devra se tenir demain, mardi 10 novembre 2020, à la Primature.

En attendant, la prestation de serment prévue pour le 14 décembre 2020, le chef de l’Etat ivoirien s’adresse à ses compatriotes, ce soir à partir de 20H00, heure locale, en direct de la télévision nationale, RTI, selon les médias locaux. Que va dire Alassane Ouattara aux Ivoiriens ? Va-t-il tenter de calmer les tensions que son passage en force vers le troisième mandat a générées dans le pays ? Ou alors, va-t-il jeter de l’huile sur le feu ?

En tout cas, à l’heure actuelle, le Président ivoirien aurait grand intérêt à ramener la balle à terre, et à encourager le dialogue entre le RHDP et l’opposition dont les leaders, accusés d’actes séditieux, ont été arrêtés. Les plus en vue parmi les opposants arrêtés sont : Maurice Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI, et Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI). Mabri Toikeusse demeure, quant à lui, introuvable pour le moment.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.