Côte d’Ivoire : décès de Sidiki Diakité, ministre chargé d’organiser les élections

ADVERTISEMENT
Sidiki Diakité

Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de Côte d’ivoire, qui avait en charge l’organisation des élections, est décédé des suites d’un arrêt cardiaque.

En Côte d’Ivoire, Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de Côte d’ivoire, qui avait en charge l’organisation des élections, notamment la Présidentielle du 31 octobre 2020, vient de rendre l’âme suite à un arrêt cardiaque.

L’annonce a été faite par le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, ce 23 octobre 2020. « Nous avons le grand regret de vous annoncer le décès subite du ministre Sidiki Diakité (…) intervenu en début d’après-midi », a déclaré Hamed Bakayoko qui est aussi ministre ivoirien de la Défense, lors d’un meeting de campagne, au Palais de la Culture de Treichville.

Ancien préfet d’Abidjan, Sidiki Diakité a rejoint le gouvernement en juillet 2017. Fidèle du Président Alassane Ouattara, le défunt coiffait les préfets en plus d’être en charge du déploiement des Commissions électorales indépendants locales à travers toute la Côte d’Ivoire.

Dans un communiqué, la présidence ivoirienne a salué « la mémoire d’un grand serviteur de l’Etat, un collaborateur compétent et loyal » et a décrété trois jours de deuil national. Juste souligner qu’il s’agit du deuxième décès au sein de l’exécutif ivoirien, après celui de l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le 8 juillet 2020.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.