Centrafrique : la Cour constitutionnelle invalide la candidature de François Bozizé à la Présidentielle

La Cour constitutionnelle centrafricaine vient d’invalider la candidature de l’ancien Président, François Bozizé, à la Présidentielle du 27 décembre 2020. L’ex-chef d’Etat est frappé par le critère de bonne moralité.

Ce jeudi, la Cour constitutionnelle centrafricaine s’est prononcée sur les dossiers de candidature à l’élection présidentielle du 27 décembre 2020. Au total, cinq dossiers ont été rejetés. Parmi eux, celui du général François Bozizé. L’ancien chef d’Etat est frappé par le mandat d’arrêt international lancé contre lui depuis le 31 mars 2014 par la justice de son pays « pour assassinats, arrestations, séquestrations, détentions arbitraires et tortures », mais qui ne l’a pas empêché de rentrer en Centrafrique depuis décembre 2019.

En dehors de ce mandat d’arrêt, François Bozizé est sous le coup de sanctions de l’ONU, lesquelles sanctions ont d’ailleurs été renouvelées le 28 juillet 2020. Eu égard à tous ces éléments, la Cour constitutionnelle a conclu que le candidat « déroge au critère de bonne moralité inscrit dans le Code électoral », et ne saurait par conséquent être retenu sur la liste des présidentiables.

Ce qui est un coup dur pour le Kwa Na Kwa (KNK), parti de François Bozizé et ses militants qui, au moment du dépôt du dossier, le 10 novembre dernier, étaient confiants que la candidature serait validée. « J’ai tous les justificatifs qui peuvent me permettre de me présenter normalement », avait déclaré l’ex-Président après réception de son dossier par l’Autorité nationale des élections (ANE).

Les quatre autres candidatures invalidées sont celles de Jean-Michel Mandaba, Bertrand Bali Kemba, Freddy Michael Guele-Gongassoua et Armel Sayo pour des raisons de corruption et d’appartenance à des groupes armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.