Cardi B met fin au rêve de Shatta Bandle, ses fans la poussent à bout

ADVERTISEMENT

Cardi B, qui a anéanti tous les espoirs du milliardaire autoproclamé Shatta Bandle, a été prise d’assaut par ses fans sur les réseaux sociaux, au point qu’elle prenne une option plutôt surprenante.

La décision de l’artiste noire-américaine Cardi B de renouer avec son ex-mari Offset n’a pas ravi nombre de ses fans et autres sympathisants. Sans doute dans ce lot, des prétendants, comme le milliardaire autoproclamé, le Ghanéen Shatta Bandle, qui avait récemment posté une photo montée, alors qu’il se trouvait bien blotti contre la chanteuse américaine.

Critiquée par les internautes qui, depuis sa décision de retourner avec Offset, ont fait feu de tout bois, Cardi B, qui ne pouvait sans doute plus supporter les clashs et autres opinions sur sa décision de se remettre en couple avec le père de sa fille, a finalement pris l’option de garder ses distances vis-à-vis de certains de ses fans.

Des tentatives de la convaincre ayant été amorcées par certains qui n’ont pas hésité à entrer en contact avec des proches de la rappeuse américaine, demandant leur intervention car, étant convaincus que Cardi B avait perdu le sens du discernement. Suffisant pour que l’artiste sorte de ses gongs et tance vertement ses fans.

Lors d’un live Instagram, Cardi B a en effet interpellé et grondé ses fans à qui elle n’a pas hésité une seule seconde à rappeler qu’ils vont trop loin et qu’ils doivent respecter sa vie privée. Cardi B, qui n’a pas du tout apprécié le comportement de ses fans, a également rappelé qu’elle était une adulte, et donc seule responsable de ses choix.

Soulignant qu’elle était de surcroît une maman, la musicienne insiste qu’elle n’a donc de compte à rendre à personne. Et pour boucler le tout, la rappeuse, poussée à bout, a tout bonnement désactivé son compte Twitter. Ce, depuis ce lundi 19 octobre 2020. Des rêves anéantis, sans nul doute, dont ceux du Ghanéen Shatta Bandle, qui avait commencé à faire un clin d’œil à la chanteuse.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.