Cameroun : le général de division Jean-René Youmba a avalé son arme

ADVERTISEMENT

Le général de division Jean-René Youmba, âgé de 81 ans, est décédé, mardi 17 novembre 2020, à Yaoundé, des suites d’une courte maladie.

Né le 15 décembre 1939 à Nkonga par Pouma, département de la Sanaga-Maritime (Région du Littoral), Jean-René Youmba est admis en deuxième section en 2017, en même temps que cinq autres officiers généraux.

Ingénieur des travaux publics et bâtiments formé à l’École supérieure de Versailles en France, il embrasse le métier des armes en septembre 1958. Jean-René Youmba intègre la prestigieuse académie militaire de Saint-Cyr. Il a pour camarade Pierre Semengue, devenu en 1973 le tout premier général de la jeune armée camerounaise, par décret de l’ancien président de la République, Ahmadou Ahidjo.

Son parcours professionnel a été ponctué de plusieurs postes de responsabilités. Après un séjour à la compagnie et au Bataillon du Génie militaire à Douala puis à Yaoundé, Jean-René Youmba rejoint l’État-major des armées en 1986 comme sous-chef d’état-major. Le 13 avril 1989 Jean-René Youmba est élevé au grade de général de brigade, par le Président Paul Biya. Puis en 1993 il devient le commandant de la 3ème région militaire à Maroua (Extrême-Nord) puis la 7ème région militaire à Ebolowa dans la région du Sud. Et le 25 septembre 2001, il devient général de division.

Diplômé de l’Institut des hautes études de défense nationale de Paris, il a également suivi, aux Etats-Unis, une formation en relations civilo-militaires à l’Université navale de Mont Rey, en Californie. Avec son décès, le Cameroun vient ainsi de perdre un de ses chefs militaires parmi les plus aguerris dans le métier des armes.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.