Cameroun : la 11e édition du Cameroon Business Forum s’est tenue à Yaoundé

ADVERTISEMENT

Chief Joseph Dion Ngute, Premier ministre camerounais a présidé, hier 22 octobre 2020, à l’Auditorium de ses services à Yaoundé, la 11ème édition du Cameroon Business Forum (CBF), plateforme de dialogue entre le gouvernement et le secteur privé, sur le thème « L’environnement des affaires à l’épreuve du Covid-19 ».

A cause de la pandémie du Covid-19, et dans un souci du respect des mesures barrières, 50 participants seulement ont pris part aux travaux, contre 500 environ, en mars 2019, à Douala, lors de la 10ème session.

Au cours de cette importante rencontre, plusieurs thèmes ont été abordés par les experts. Les acteurs publics et privés ont parlé des conséquences économiques des pandémies, l’impact du Coronavirus sur les entreprises, les stratégies du secteur privé face à la crise pandémique, les mesures d’accompagnement gouvernementales en matière fiscale et financière, face à la crise sanitaire ; la résilience et les perspectives de l’économie camerounaise face au Covid-19.

Dans son étude consacrée aux répercussions de la crise sanitaire sur les entreprises camerounaises, publiée il y a quelques mois, le GICAM, (Groupement Inter-Patronal du Cameroun), la principale organisation patronale du pays, indique qu’« en valeur absolue, la perte du chiffre d’affaires annuel pourra atteindre 3 139 milliards de FCFA par rapport à 2019 pour les entreprises du secteur moderne et induire une baisse de leur capacité contributive aux recettes de l’Etat de l’ordre de 521 milliards de FCFA ».

Créé en 2006, mais rendu opérationnel en 2009, le CBF (Cameroon Business Forum) est un mécanisme de dialogue public-privé mis en place pour œuvrer à l’amélioration du climat des affaires. Il est initié conjointement par le gouvernement camerounais et IFC (Société Financière Internationale) du groupe de la Banque Mondiale qui apporte son appui technique à l’État pour une meilleure appropriation, à terme, de cette plate-forme de concertation.

A la fin des travaux qui ont duré trois heures d’horloge, une feuille de route comportant sept résolutions a été lue et adoptée.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.