Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré en marche vers un nouveau KO ?

Roch Marc Christian Kaboré

Les résultats partiels du scrutin du 22 novembre au Burkina Faso donnent largement en tête le Président sortant, Roch Marc Christian Kaboré qui est en très bonne posture pour rééditer le KO de 2015.

La Commission nationale électorale indépendante (CENI) du Burkina Faso a rendu publics les premiers résultats du scrutin présidentiel du dimanche dernier, largement dominés par Roch Marc Christian Kaboré, crédité de 58,14 % des voix contre 14,57 % pour Zéphirin Diabré et 13,62 % pour Eddie Komboïgo, sur un taux de compilation de plus 50%. Avec ces résultats, le Président Roch Marc Christian Kaboré se rapproche sensiblement d’une victoire au premier tour, comme en 2015.

De son côté, l’opposition maintient ses dénonciations de fraudes et d’irrégularités qui, selon elle, sont de nature à mettre en doute les résultats du scrutin. Entre autres griefs, l’opposition relève que « des bureaux de vote prévus pour être ouverts sont restés fermés alors que d’autres bureaux qui ne devraient pas s’ouvrir pour raison d’insécurité ont été ouverts à la dernière minute sans une concertation préalable avec les acteurs politiques ».

Mais d’ores et déjà, le gouvernement, par le truchement de son Porte-parole, ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Remis Fulgance Dandjinou, a publié un communiqué pour exprimer sa détermination à empêcher toute tentative de troubles à l’ordre public. Dans ce communiqué, le gouvernement a d’abord invité « l’ensemble des parties prenantes à un respect scrupuleux des textes en vigueur, seul garant d’un aboutissement satisfaisant du processus qui a été défini et réalisé dans l’inclusivité et le consensus », avant de donner un avertissement sévère : « Le gouvernement ne saurait cautionner, d’aucune manière, tout manquement dans l’application des textes en rapport avec les élections au Burkina Faso. Il condamne avec fermeté toute dérive et prendra ses responsabilités pour assurer l’ordre public ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.