Algérie : le mystère plane autour de l’hospitalisation du Président Abdelmadjid Tebboune 

ADVERTISEMENT
Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Alors qu’il existe un soupçon d’une éventuelle contamination au Covid-19, le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a été admis à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja, à Alger. Cette annonce a été faite par le Premier ministère, en affirmant que « le chef de l’État est dans un état stable ». 

Sur les réseaux sociaux, pour éviter les polémiques concernant l’état de santé du Président, les services dudit ministère tentent d’apaiser les tensions : « Sur recommandation de ses médecins, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, est rentré dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger. Son état de santé est stable et n’inspire aucune inquiétude ».

Le président de la République poursuit ses activités quotidiennes à partir de son lieu d’hospitalisation, ajoute le communiqué.

Il y a lieu de souligner que la Présidence avait annoncé, samedi dernier, que « le Président Tebboune a été placé en isolement pour une durée de cinq (05) jours sur conseils du personnel médical, après la contamination de plusieurs cadres de la Présidence et du gouvernement ».

Toutefois, l’agence officielle de l’État (APS), reprend un communiqué du bureau du Premier ministre, confirmant que « le Président est dans une unité de soins spécialisée à l’hôpital militaire de Ain Naadja ». Avant-hier, un communiqué de la même source affirmait que « le président s’était placé en isolement volontaire à cause d’une possibilité de contamination au Covid-19 ».

La Présidence n’a pas officiellement précisé si Abdelmadjid Tebboune était infecté au Covid-19.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.