Algérie : le décès de proches de Tebboune fait craindre le pire

Le Président algérien, Abdlemadjid Tebboune

En Algérie, la mort de proches du chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune fait craindre le pire, d’autant que le Président a été évacué en Allemagne dans des conditions très opaques, « à bord d’un avion… français ».

Ce qui au départ était annoncé comme des « examens médicaux » que devait passer le Président algérien Abdelmadjid Tebboune, est finalement devenu une maladie à Coronavirus. Maladie révélée par le prince Mohamed Ben Salmane d’Arabie Saoudite. La Présidence avait en effet occulté ce dont souffrait le dirigeant et qui était à l’origine de son évacuation en Allemagne. Tebboune, en ce 28 octobre de l’An 2020, est évacué en Allemagne, à bord d’un appareil français. Loin des regards et des indiscrétions des Algériens.

Pourquoi Tebboune a été évacué à bord d’un appareil français ? Une question qui demeure entière. Et lorsque, peu de temps après son évacuation, le Président français dit apporter tout son soutien à son homologue algérien, l’inquiétude augmente forcément. Et la classe politique algérienne a fait entendre sa voix, dénonçant ce soutien français à une situation dont seuls les Algériens sont à même de mesurer l’ampleur. Un mois que leur chef d’Etat n’a pas donné de nouvelles.

A lire : Algérie : qu’est-il réellement arrivé à Tebboune ?

Si les choses étaient restées à ce stade, l’inquiétude des Algériennes et des Algériens seraient relative. Seulement, quarante-huit heures après son évacuation en Allemagne, Abdelmadjid Tebboune, dont on disait que des proches avaient été testés positifs au Coronavirus, est endeuillé. D’abord sa sœur, Halima, qui succombe dont on ne sait quoi, le 31 octobre, ensuite sa tante, Fatma, qui rendait l’âme le 1er novembre. Suffisant pour donner des sueurs froides aux Algériennes qui n’ont toujours pas de preuve de vie de leur Président.

Dire qu’il y a deux semaines, la Présidence algérienne avait annoncé que le chef de l’Etat avait achevé son traitement au Coronavirus, et que des journaux proches du pouvoir annonçaient un retour imminent de Tebboune au pays. Un mois après son évacuation en Allemagne, le chef de l’Etat algérien n’est toujours pas de retour au pays. Que faut-il comprendre ?

A lire : Algérie : « Décès du Président algérien », Abdelmadjid Tebboune ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.