Algérie : deux femmes tuées dans une explosion

ADVERTISEMENT

Deux femmes ont été tuées dans l’explosion d’une mine, dans la localité de Bouarrous, dans la wilaya de Aïn Defla, à l’Ouest d’Alger, la capitale algérienne.

Drame en Algérie où, ce samedi 24 octobre 2020, deux femmes ont été tuées dans l’explosion d’une mine, dans la localité de Bouarrous, dans la wilaya de Aïn Defla, à l’Ouest d’Alger, la capitale algérienne. La mine a explosé au passage des deux femmes, âgées de 41 et 67 ans, qui, selon les indications du journal arabophone Ennahar, ont péri sur les lieux.

Le journal précise qu’il s’agit de mine antipersonnel de confection artisanale. Suite à ce drame, les éléments de la brigade de la gendarmerie ont ouvert une enquête sur les circonstances exactes de cette tragédie, ajoute le journal.

Ennahar précise que ce n’est pas un pas isolé, puisque la semaine dernière, deux enfants, âgés de 11 et 13 ans, ont été grièvement blessés dans l’explosion d’une mine datant de l’époque coloniale, au village Ouled Abddellah, dans la commune d’Ouled Ibrahim, dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Les deux enfants, qui se trouvaient près d’une ancienne caserne de l’armée coloniale, auraient manipulé l’engin explosif qu’ils ont déterré lors d’une opération de labour. Blessés par la déflagration de l’engin qu’ils ont manipulé par imprudence et ignorance, et grièvement atteints, les deux enfants ont été admis à l’hôpital de Ras El Oued.

ADVERTISEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.