Afrique du Sud : le Covid-19 protège les rhinocéros du braconnage

Rhinocéros

Le nombre de rhinocéros tués dans les parcs nationaux d’Afrique du Sud a chuté de 33%, l’année dernière, les restrictions du Covid-19 auraient véritablement contribué à sauver la vie à de nombreuses espèces d’animaux sauvages à travers le pays, a annoncé lundi le ministère de l’Environnement du pays.

Si la pandémie de Covid-19 frappe de plein fouet l’économie mondiale et la santé de nombreuses personnes sur la planète, depuis plus d’un an, elle aurait tout de même contribué à sauver des vies d’animaux sauvages. Le nombre de rhinocéros tués dans les parcs nationaux d’Afrique du Sud a chuté de 33%, l’année dernière, en raison des restrictions liée au Covid-19. Selon les autorités, 394 rhinocéros ont été braconnés pour leurs cornes contre 594 tués en 2019. « Pendant la période de confinement liée au Covid-19, nous avons eu une réduction significative des incursions de braconniers dans le parc national Kruger », a annoncé la ministre Barbara Creecy, dans un communiqué.

« Cependant, cela a changé plus tard dans l’année, alors que les niveaux de confinement se sont atténués, un pic important de braconnage au parc national de Kruger a été enregistré vers la fin de 2020, en particulier en décembre », a-t-elle indiqué.

Plus grand parc national du pays, Kruger a connu au total 1 573 activités de braconnage au cours de la période, soit une baisse de 21,9% par rapport à 2019. C’était la sixième année consécutive qu’une baisse du braconnage dans le pays avait été enregistrée, selon Barbara Creecy.

Des arrestations importantes de braconniers ont également été effectuées, grâce à la coopération entre les forces de l’ordre et les procureurs, aboutissant à un taux de condamnation de 97,8% des braconniers poursuivis. « Une coopération nettement améliorée avec d’autres pays africains, notamment le Botswana, l’Eswatini (anciennement Swaziland, ndlr), le Kenya, la Namibie, le Mozambique et le Zimbabwe, a également contribué au déclin », a-t-elle ajouté.

Le parc Kruger abrite la plus grande population de rhinocéros au monde. Son nombre de rhinocéros a diminué de 59% depuis 2013, avec une population actuelle de 3 529 rhinocéros blancs et 268 rhinocéros noirs, selon un rapport des parcs nationaux. « Même si les chiffres du braconnage, pour l’ensemble de 2020, montrent une nouvelle diminution par rapport aux mortalités des années précédentes, c’est un réconfort quand il y a eu une baisse aussi spectaculaire », a déclaré Cathy Dean, responsable de Save the Rhino International, dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.