Afrique du Sud : 7 blessés dans l’explosion d’une raffinerie de pétrole

En Afrique du Sud, un incendie s’est déclaré, vendredi vers 07h10 (05h10 GMT), à l’usine de pétrole qui appartient majoritairement à Petronas de Malaisie. L’ampleur des dommages ou les effets sur la production de la raffinerie de 120 000 barils par jour (b/j) n’étaient pas bien définie.

Selon le responsable des opérations de secours, Garrith Jamieson, cité par Associated Press, il y a eu 7 blessés qui sont des travailleurs de la raffinerie. Il a déclaré que 6 des travailleurs étaient traités pour inhalation de fumée et que l’autre s’était blessé à la hanche lors d’une chute en essayant d’échapper à l’incendie. L’agence de presse Reuters a cité un témoin sur les lieux, qui a déclaré que plusieurs camions de pompiers avaient pulvérisé de la mousse sur la partie touchée de la raffinerie et que des ambulances, la police métropolitaine et la police nationale se tenaient à côté.

« J’ai vu une énorme boule de feu au centre de la raffinerie avec une épaisse fumée noire qui s’en échappait. Quelques minutes plus tard, de nombreux véhicules sont passés près de chez moi », a déclaré Shane Lloyd Pretorius, un habitant de Durban. Engen, qui est en charge de l’exploitation, a déclaré, dans un communiqué, que la cause de l’incendie faisait l’objet d’une enquête.

L’économie la plus industrialisée d’Afrique compte 6 raffineries, quatre utilisant du pétrole brut et deux du carburant synthétique comme matière première. L’Afrique du Sud est un importateur net de produits pétroliers. La troisième plus grande raffinerie de pétrole brut du pays, une installation de 100 000 b/j exploitée par Astron Energy au Cap, a été le théâtre d’une explosion au début de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.