Revue de presse / 314 Views

Quatre civils au moins et un policier ont été tués lundi matin à Goma (est de la République démocratique du Congo), alors que la société civile avait appelé à une journée ville morte pour le départ du président hors mandat Joseph Kabila. Les photos du corps d’un policier, gisant au milieu de grosses pierres qui ont apparemment servi à le lapider, ainsi que celles de deux civils abattus circulaient lundi matin sur les réseaux sociaux. Selon une source à Goma, les accrochages ont commencé à 5h du matin entre les forces de l’ordre et la population de la commune de Karisimbi, où des barricades ont été élevées par des jeunes.

Related Videos